Poche de milieu de culture prête à l’emploi en microbiologie alimentaire : Avantages, inconvénients et choix du fournisseur

Résumé de cet article (pour les pressé.e.s 😁) :

  • Les poches prêtes à l’emploi (PAE) en microbiologie alimentaire offrent une solution rapide et pratique.
  • Avantages : aucune préparation, gain de temps, facilite les analyses.
  • Inconvénients : coût supérieur aux milieux en poudre, manutention et risque de TMS,  impact écologique du transport d’eau.
  • Critères de choix du fournisseur : qualité du milieu, possibilité d’un lot unique, logistique adaptée.
  • Le choix dépendra des besoins spécifiques du laboratoire et des contraintes budgétaires et environnementales.

Depuis le début des années 2000 plusieurs fournisseurs de milieux de culture proposent aux laboratoires de microbiologie alimentaire un format de bouillon d’enrichissement très pratique : La poche souple prête à l’emploi (ou PAE).

D’après notre sondage, 35% des SuperMicrobiologistes utilisent ces poches prêtes à l’emploi :


Dans cet article nous reviendrons sur les avantages et les inconvénients de ce format de milieux de culture. Nous vous donnerons également quelques astuces pour faire votre choix entre les fournisseurs de poches.

Dites-nous quelles sont vos poches préférées ? (questionnaire max 2 min)

Sommaire :

Principe de fonctionnement d’une poche souple de milieu de culture prête à l’emploi

« Voici un pitch sur la potch… euh sur la poche ! »

Source : Pasquier !

Il s’agit d’une poche en plastique qui est remplie avec un milieu de culture liquide stérile (un bouillon d’enrichissement). La plupart des fournisseurs proposent 2 formats, le 3 litres et le 5 litres.

Les milieux de culture les plus communément utilisés dans ce format sont l’eau peptonée tamponnée (EPT) et le Fraser (utilisé pour la détection des listeria).

Ces poches sont généralement connectées à un diluteur gravimétrique pour être utilisées lors de la première étape de la préparation de l’échantillon, la pesée et la dilution de la solution mère.

Les 2 meilleurs diluteurs

Découvrez les 2 meilleurs diluteurs gravimétriques

Nous avons sondé les SuperMicrobiologistes.

Voici les 2 marques de diluteurs préférés

Les avantages des bouillons d’enrichissement en poches

  • Prêt à l’emploi : Aucun temps de préparation. Si on arrive au laboratoire à 8h, on peut lancer les premières dilutions à 8h01.

Les inconvénients des bouillons d’enrichissement en poches

  • Le prix : Ce n’est pas forcément un inconvénient en tant que tel, mais il faut savoir que le prix au litre pour le format poche souple prête à l’emploi est plus cher que si on achète de la poudre… ce qui ne paraît pas anormal !
  • Le transport : Avec des poches, on transporte principalement de l’eau donc ça prend de la place dans le camion, ça coûte cher et en plus c’est pas du tout écol’eau !
  • La manutention : Si vous avez de grandes quantités de poches à utiliser chaque jour, cela représente une manutention qui n’est pas négligeable; De la palette au labo (en passant des fois par l’incubateur pour pré-chauffage). Cela augmente fortement le risque d’avoir des TMS (troubles musculo squelettiques).

Comment choisir son fournisseur de bouillon d’enrichissement en poche ?

Voici quelques pistes pour vous aider à choisir la référence de poches de milieux de culture adapté à votre laboratoire de microbiologie alimentaire : 

La qualité du milieu de culture

Il existe des différences importantes de qualité entre les fournisseurs. En fonction des matrices que vous avez à analyser (acide, 375g, etc…),  il peut être judicieux de tester plusieurs milieux de culture pour choisir le plus adapté. Voici sur les critères à prendre en compte pour choisir son eau peptonée tamponnée (EPT)

Le lot unique

Pour éviter de multiplier les tests de performances (ISO 11133), il est préférable de se faire livrer un lot unique. Vérifier que cela soit possible avec vos fournisseurs.

Les cartons de transport

Les « petits trous » (Gainsbourg) sur les cotés ça n’a l’air de rien, mais ça peut « changer la vie » (Goldman)

Ça peut paraître bête, mais déplacer un carton lourd qui n’a pas de prise c’est compliqué. Certains fournisseurs proposent des solutions un peu plus adaptées avec des “poignées” dans les cartons.

La logistique

Généralement les fournisseurs fonctionnent avec un cadencier et un abonnement. Que se passe-t-il si vous avez plus (+) d’analyses à faire que d’habitude ? Est-ce que le fournisseur peut vous en livrer en urgence ?

Demandez-lui son lieu de production et son volume de stock tampon.

Les œillets

Les œillets permettent de tenir la poche à la verticale

Les poches de diluants sont généralement accrochées à un support, cela permet d’avoir l’embout de prélèvement vers le bas bas. Certains fournisseurs proposent des poches avec 1 ou 2 œillets (petits trous) pour pouvoir accrocher la poche. C’est pratique. A vous de voir ce que vous préférez.

Vérifiez également que le plastique de la poche est suffisamment solide pour tenir sur les œillets… 5 litres c’est 5 kilos et après plusieurs heures cela peut commencer à tirer sur l’œillet et déchirer la poche.

Conclusion sur les poches prêtes à l’emploi

En conclusion, les poches prêtes à l’emploi (PAE) offrent une solution pratique et rapide pour les laboratoires de microbiologie alimentaire. Leur facilité d’utilisation, sans préparation préalable, permet de gagner du temps et d’améliorer l’efficacité des analyses. Cependant, leur coût plus élevé par rapport aux milieux en poudre et leur impact écologique lié au transport de grandes quantités d’eau sont des points à prendre en considération.

Pour choisir le fournisseur de poches PAE le plus adapté à votre laboratoire, il est essentiel de privilégier la qualité du milieu de culture, de vérifier la possibilité d’avoir un lot unique pour éviter les tests de performances redondants, et d’évaluer la logistique proposée par le fournisseur en cas de besoins spécifiques.

En fin de compte, le choix entre les différents formats de milieux de culture dépendra des besoins et contraintes spécifiques de chaque laboratoire, en évaluant soigneusement les avantages et les inconvénients de chaque option. Quelle que soit la décision prise, l’objectif final reste de garantir des analyses fiables et de haute qualité pour assurer la sécurité alimentaire.

A venir : une sélection des meilleures solutions pour produire son EPT

Pour ne pas louper le prochain article, inscrivez-vous à la newsletter ici !

1 réponse

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *